» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Les Etats-unis ne protègent pas suffisamment leurs populations

Les Etats-unis ne protègent pas suffisamment leurs populations

Messagepar agénor » Dim 21 Juin 2015 13:51

Comment envisager un grand marché sans barrières, lorsque les conditions de protection accordées localement aux citoyens sont si disparates entre les EU et l'Europe ?
Les exemples de situations dans lesquels les droits des citoyens sont bafoués à grande échelle sont en effet nombreuses aux Etats-Unis.

C'est par exemple le cas en Virginie Occidentale, Etat américain totalement dévasté par l'exploitation minière des veines de charbon. Comme Chris Hedges et Joe Sacco dans leur ouvrage "Jours de destruction, jours de révolte" le montrent en détail, les habitants de la Virginie Occidentale subissent la destruction totale de leur environnement et les problèmes de santé considérables que cela occasionne sans voix au chapitre.

Plus récemment, dans un article daté du 3 juin 2015 intitulé Poisons de paradis, le journal Le Monde nous relate comment Waimea, un village de l'Ile de Hawai (la plus grande de l'archipel), est victime des géants des OGM. Là-bas, Dupont-Pioneer, Monsanto, Dow-Chemical mais aussi les européens Syngenta et BASF ont fait de l’archipel le laboratoire de leurs semences résistantes aux herbicides.

"Selon Ashley Lukens, la directrice du Center for Food Safety d’Honolulu, 178 autorisations de tester des substances contrôlées ont été délivrées en 2013, sur 1 124 sites. « Hawaï abrite plus d’essais de laboratoire que tout autre Etat américain », affirme-t-elle, bien que les îles soient minuscules à côté des vastes terres du Midwest."

Les conséquences pour la santé des habitants sont terribles.

Des recours en justice ont été initiés, mais "comme souvent en pareil cas, aucune corrélation scientifique n’a pu être établie de manière irréfutable entre les problèmes de santé des habitants (37 cancers dans un quartier de 800 habitants) et les pesticides répandus. La justice a donc tranché : seule la dévalorisation des maisons par la pollution pourra être prise en compte dans la plainte des habitants de Waimea et non pas l’éventuelle contamination par les produits chimiques."

Voici qui devrait donner à réfléchir sur les conséquences potentielles d'un traité de libre-échange EU-UE.
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Retourner vers Economie et société

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron