» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Une critique acerbe du livre de Jeremy Rifkin, la Troisième Révolution industrielle

Une critique acerbe du livre de Jeremy Rifkin, la Troisième Révolution industrielle

Messagepar agénor » Lun 27 Oct 2014 11:20

Liberation a publié le 21 octobre 2014 une tribune signée par un collectif prestigieux, et qui conteste vivement les thèses avancées par Jeremy Rifkin, le chantre de la "troisième révolution industrielle", son livre éponyme étant devenu un best-seller mondial.

http://www.liberation.fr/terre/2014/10/ ... eu_1126521

Le collectif reproche essentiellement à Rifkin de promouvoir des idées qui ont comme effet :
- de servir la soupe à ceux que le modèle actuel de société rend puissants et riches (en particulier les géants du numérique)
- d'éviter la remise en question en profondeur de ce même modèle de société (car la science et la technologie trouveront des solutions pour résoudre les problèmes actuels, ce sera la fameuse "troisième révolution industrielle").

" Cette prospective, qui réjouit les gouvernements et les dirigeants des grandes entreprises, n’est qu’une fable, pire elle nous enferme dans des impasses en continuant de croire que les solutions du passé résoudront les problèmes du présent. La «révolution industrielle» fonctionne, d’abord, comme un mythe, elle est un élément de la propagande ordinaire qui cherche à adapter les vieilles lunes industrialistes à l’heure de l’écologie. "

Les auteurs soulignent par ailleurs que la notion même de révolution industrielle est un concept qui ne reflète pas la réalité historique des évolutions économiques et sociales. Ca n'est en réalité qu'un mythe :

" L’expression "révolution industrielle" a été forgée vers 1830 par des économistes marqués par le souvenir de la Révolution de 1789 pour décrire les mutations de l’économie anglaise, mais c’est d’emblée un mythe qui insiste sur le rôle déterminant des techniques (la vapeur), le «génie» de quelques inventeurs (James Watt) et la rapidité du processus. Tous les travaux historiques ont montré depuis qu’il ne s’agissait pas d’une révolution, que le processus fut au contraire lent et graduel, très variable, que la machine à vapeur n’occupa pendant longtemps qu’un rôle très secondaire et marginal. "

Je recommande la lecture de cet article, qui a le mérite de montrer que ceux qui pensent que la réflexion doit sortir du cadre du paradigme économique actuel (ce que, au passage, nos élites politiques sont bien incapables de faire - c'est mon avis personnel que je livre ici et non celui de l'article) renoncent de moins en moins à s'exprimer.
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Retourner vers Economie et société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron