» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Loin des grands discours et des théories.....

Données et opinions relatives à la Grèce

Loin des grands discours et des théories.....

Messagepar KERHUNE » Ven 19 Avr 2013 11:42

Les solidarités familiales, tant relevées au départ de la crise Grecque, comme pour se justifier, d'une certaine manière, des décisions prises, sont aujourdh'ui dépassées. Quand on a prélevé les revenus, puis l'épargne, il reste le sang et les larmes. Nous y sommes et ce n'est pas fini ! Devant ce spectacle effarant, l'Europe et les pays triple A maintiennent le cap sans se laisser émouvoir par les quelques souffrances d'une périphérie désespérante. Il est vrai que les grecs continuent de payer en liquide et d'essayer d'éluder l'impôt. Cela justifie-t-il de leur faire subir de telles souffrances ? Surtout quand on sait que de toute façon ils ne rembourseront pas leurs dettes. Espérons au moins que l'histoire s'interrogera sur ce que l'on a fait subir à certains peuples au nom d'un dogme économique ! les mânes des dirigeants communistes du XXéme siècle doivent se sentir moins seules.....

http://www.boursorama.com/actualites/l-austerite-en-grece-fait-exploser-le-nombre-de-suicides-et-de-meurtres-e17dbbfb91591007c96812e19eeff8a6
KERHUNE
 
Messages: 56
Enregistré le: Mer 26 Oct 2011 19:59

Re: Loin des grands discours et des théories.....

Messagepar voxpop » Jeu 25 Avr 2013 12:19

Un article du 7 avril 2013 du New York Times, rubrique "Europe", apporte un éclairage supplémentaire sur ce désastre.
Les victimes sont ici les enfants qui, en Grèce, sont de plus en plus nombreux à souffrir de la faim.
L'article s'appuie sur le témoignage d'un directeur d'école primaire, Leonidas Nikas, bien placé pour constater les dégâts.
Il faut savoir que, en Grèce, les élèves apportent leur propre nourriture ou l'achètent sur place. Ils seraient désormais 10 %, pour ce qui concerne le primaire et le premier cycle du secondaire, à souffrir de malnutrition.

Pour accéder au texte complet de l'article (en anglais), qui comporte des liens avec d'autres sources d'information intéressantes :
http://www.nytimes.com/2013/04/18/world/europe/more-children-in-greece-start-to-go-hungry.html?pagewanted=all&_r=1&
voxpop
 
Messages: 304
Enregistré le: Ven 24 Fév 2012 11:41

Re: Loin des grands discours et des théories.....

Messagepar causonsen » Jeu 09 Mai 2013 15:23

Dans Le Monde.fr de ce jour (9 mai 2013) :
" 27 %. C'est le taux de chômage en Grèce atteint en février après un chiffre révisé en baisse à 26,7 % en janvier, a annoncé jeudi l'Elstat, l'office national des statistiques. Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis que l'Elstat a commencé à publier des statistiques sur le chômage en 2006.
Le taux de chômage en Grèce représente plus du double de la moyenne de la zone euro, soit 12,1% en mars. L'évolution est catastrophique puisque le taux de chômage était de 21,9 % en février 2012. Et cette moyenne cache des situations encore plus préoccupantes : les femmes ont un taux de chômage de 31 %, quant aux jeunes (15-24 ans), ils ont un taux de... 64,2 %. Les régions les plus touchées sont l'Attique, l'Epire-Macédoine occidentale et la Thessalie avec un taux de 28,7 %. La "moins touchée" est la région d'Egée avec un taux de 19,8 %. Le nombre de personnes sans emploi est de 1 320 189 en février, en hausse de 245 021 par rapport à février 2012. Pour mémoire en 2008, le nombre de chômeurs était de 391 265 (taux de 8 %).
"

64 % des jeunes au chômage ! La tranche indiquée (15-24 ans) donne à penser qu'une bonne partie de cette population est en âge d'être scolarisée ou étudiante. Il serait intéressant de savoir précisément comment ce taux est calculé.
Situation pré-révolutionnaire ?
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15


Retourner vers Grèce

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron