» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

La PAC expliquée aux profanes

Informations et statistiques relatives à l'Union européenne

La PAC expliquée aux profanes

Messagepar pierre » Ven 22 Mar 2013 11:45

Un article publié sur le site Bastamag présente un historique succinct de la Politique Agricole Commune et tente d'en pointer les faiblesses avant le vote du Parlement européen du 13 mars 2013.
Morceaux choisis :
«  La publication, à partir d’avril 2009, de la liste des bénéficiaires des aides PAC a par ailleurs mis en évidence que ceux qui touchaient les plus grosses sommes n’étaient pas des agriculteurs mais des coopératives ou entreprises du secteur agroalimentaire. La coopérative sucrière Tereos est ainsi la plus grosse bénéficiaire de subventions de la PAC en 2011, avec 178 millions d’euros, suivie par l’entreprise Saint Louis Sucre (144 millions d’euros), et le volailler Doux (56 millions d’euros), spécialiste de l’exportation de poulets congelés.
. . . . . .
Autre problème : le montant de ces aides n’est pas indexé sur les cours mondiaux. Résultat ? En 2010 et 2011, les prix des céréales se sont envolés (+ 30 % par an), alors que les céréaliers continuaient de recevoir d’importantes aides de la PAC. « On prévoit des revenus à l’hectare sans doute compris entre 500 et 700 euros en 2012 », relate Philippe Collin. Soit entre 100 000 et 140 000 euros par an, pour une exploitation. Une petite vingtaine d’exploitations touchent, chacune, plus de 300 000 euros d’aides PAC par an ! Plusieurs organisations françaises réclament un plafonnement des aides par exploitation à 100 000 euros pour tous les Etats-membres. »


Nous n'avons pas été rassurés par le débat et le vote du Parlement européen le 13 mars.
Certes, les clubs de golf et les aéroports qui en bénéficiaient (!) jusqu'à présent devraient être privés d'aides, qui bénéficieraient désormais aux seuls agriculteurs actifs.
Cependant, en retrait par rapport à celui de la Commission, le projet voté par le PE, fait la part trop belle à ceux qui ne veulent pas bouger en leur concédant des échappatoires. On sait ce que cela donne à l'arrivée quand ceux qui ont des scrupules environnementaux et ceux qui s'en moquent sont sur la même ligne de départ. Aucun doute, certains groupes de pressions sont à la manœuvre pour garder les avantages acquis.
La balle est dans le camp du Conseil (des États de l'UE) pour la suite des négociations. Affaire à suivre .... et à commenter ci-après.

Voir le texte intégral de l'article :
http://www.bastamag.net/article2629.html
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Re: La PAC expliquée aux profanes

Messagepar causonsen » Mer 03 Avr 2013 21:30

Un communiqué de France Nature Environnement, suite à la position prise par le Conseil européen des ministres de l'agriculture le 19 mars, à propos de la réforme de la PAC :

" Le 19 mars, le Conseil des ministres de l’agriculture a adopté sa position sur la réforme de la PAC, qui servira de base pour la suite des négociations avec le Parlement européen et la Commission européenne. Les Etats membres aggravent encore le projet adopté par le Parlement la semaine dernière.
Une réforme vidée de son contenu
Les résultats de cette négociation sont particulièrement inquiétants pour le verdissement des aides directes : tel que proposé par le Conseil, il ne mènera à aucun bénéfice environnemental car les mesures du verdissement ont été vidées de leur sens, et il restera insuffisant pour justifier les aides versées aux agriculteurs.
Pour Jean-Claude Bévillard, vice-président de FNE en charges des questions agricoles : « La position des Etats membres est inacceptable. Ils ont validé un double paiement, pour les mêmes mesures environnementales, à la fois scandaleux et illégal ! Pour le verdissement, ils ont accepté un système d’équivalence qui fera perdurer des pratiques défavorables à l’environnement. Ils ont inclus dans les surfaces d’intérêt écologique des cultures qui n’ont rien à y faire, car elles ne remplissent pas les mêmes fonctions écologiques. Les Etats membres passent complètement à côté des mesures pourtant nécessaires pour assurer une production alimentaire de qualité sur le long terme. Les négociations ont abouti à un compromis dicté par les égoïsmes nationaux et corporatistes.»
Quel avenir pour la PAC ?
Bruno Genty, président de FNE : « Les ministres de l’agriculture des Etats membres proposent une politique qui continuera à soutenir le modèle agro-industriel dominant, et n’encouragera pas la transition écologique des systèmes agricoles. Comment continuer à justifier cette utilisation des fonds publics ? Pour que les aides à l’agriculture soient légitimes, elles doivent permettre de rémunérer des services environnementaux de bien commun, or la réforme s’éloigne de plus en plus de cet objectif. Que va-t-il rester de la PAC à la fin des négociations ? La seule certitude, c’est que les citoyens ne pourront plus continuer à soutenir ce qui n’est plus une politique agricole et qui ne justifie donc plus un financement public.
»

Pour accéder au site de France ature Environnement : http://www.fne.asso.fr/fr/les-ministres-europeens-renoncent-a-toute-ambition-pour-la-pac.html?cmp_id=33&news_id=13186
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: La PAC expliquée aux profanes

Messagepar pierre » Sam 29 Juin 2013 19:05

Sous le titre " La PAC sera-t-elle vraiment plus verte ", un article du Monde.fr commente comme suit les décisions adoptées à Bruxelles le 28 mai 2013 :
" La réforme de la Politique agricole commune (PAC) qui s'appliquera à partir de 2014 avait pour ambition d'être plus verte. Le compromis adopté après d'âpres négociations, mercredi 26 juin, par la Commission, le Parlement et le conseil des ministres européens, tient-il cette promesse ? Les réponses divergent mais le jugement de Samuel Feret, coordinateur du groupe PAC 2013, qui regroupe des ONG environnementales, reflète un sentiment assez largement partagé : "La PAC est vert pâle." "

Si l'on en juge par les positions exprimées respectivement par José Bové et par la FNSEA, on peut craindre que cette PAC soit " vert très pâle " :
" Finalement tout le monde va être conforme aux mesures environnementales", affirme M. Bové, qui estime que "cette réforme de la PAC ne fera pas changer le paquebot agricole européen de direction" ".
" Pour sa part, le syndicat agricole majoritaire FNSEA, qui s'est félicité de l'accord sur la réforme de la PAC, a jugé le "verdissement proportionnel, pragmatique et ouvert sur ses modalités de mise en œuvre". "
Risque-t-on d'être taxé de mauvais esprit si l'on dit que la satisfaction exprimée par la FNSEA est le principal indicateur de la timidité du virage ?

Pour accéder à l'article du Monde.fr : La politique agricole commune sera-t-elle vraiment plus verte ?
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Re: La PAC expliquée aux profanes

Messagepar scripta manent » Mer 12 Mar 2014 21:48

LES EUROPEENS, L’AGRICULTURE ET LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC)
Tel est le titre d'une étude réalisée par Eurobaromètre sur le terrain en novembre / décembre 2013 et publiée en mars 2014.

Nous citons la conclusion de cette étude :
" L’opinion des Européens à l’égard de l’agriculture européenne et de la Politique Agricole Commune semble valider les grandes orientations adoptées lors de la réforme de la PAC en novembre 2013 :
- Les Européens accordent une place très importante pour le futur à l’agriculture et aux zones rurales,
- Ils jugent légitime qu’une part importante du budget européen reste dédiée à l’agriculture et au développement rural ;
- Cette légitimité se fonde sur le fait que les citoyens de l'UE ont le sentiment de profiter indirectement de ces aides, notamment par l’approvisionnement d'une diversité de denrées alimentaires de qualité, mais aussi par la protection de l’environnement ;
- Ils sont d’ailleurs convaincus que c’est la société toute entière qui bénéficie du soutien aux agriculteurs et ils attribuent à l’agriculture et aux agriculteurs un rôle grandissant de maintien de l’activité économique et de l’emploi dans les zones rurales ;
- Une majorité des citoyens de l'UE soutient la rationalisation des aides qui vient d'être décidée dans le cadre de la récente réforme de la PAC, en particulier en ce qui concerne le respect des normes environnementales ;
- En ce qui concerne la connaissance de la PAC, deux tiers des citoyens de l'UE en ont entendu parler, toutefois ils ne se sentent que partiellement informés et ils n’en connaissent pas les détails ;
- Les attentes des Européens en matière de traçabilité des produits laitiers et de la viande sont grandes : ils souhaitent disposer de plus d’information sur le pays d’origine de ces produits, et une majorité est même prête à payer plus cher pour que ces informations figurent sur les étiquettes ;
- Pour autant, l'enquête révèle un manque de connaissances des citoyens de l'UE à l’égard des enjeux agricoles de l’Union européenne. Ils continuent, par exemple, de témoigner d’idées reçues sur l’agriculture, notamment en considérant que les Etats-Unis sont des plus grands producteurs de produits agricoles que l’UE.
"

Résumons :
" L’opinion des Européens à l’égard de l’agriculture européenne et de la Politique Agricole Commune semble valider les grandes orientations adoptées lors de la réforme de la PAC en novembre 2013 "
Bonne nouvelle !
A tempérer cependant car :
" En ce qui concerne la connaissance de la PAC, deux tiers des citoyens de l'UE en ont entendu parler, toutefois ils ne se sentent que partiellement informés et ils n’en connaissent pas les détails "
et :
" l'enquête révèle un manque de connaissances des citoyens de l'UE à l’égard des enjeux agricoles de l’Union européenne. "
En somme : les personnes enquêtées ne comprenaient pas les questions, mais on a fait des statistiques avec leurs réponses ?
Rappelons que " cette étude a été commandée par la Commission européenne, Direction générale de l’agriculture et
du développement rural et coordonnée par la Direction générale Communication.
"
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35


Retourner vers Faits et chiffres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron