» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

RME - La Fédération (fiche synthétique)

Description synthétique de chaque mouvement. Commentaires éventuels par les animateurs du mouvement

RME - La Fédération (fiche synthétique)

Messagepar gerald » Mar 07 Avr 2015 19:33

« La Fédération » Mouvement Fédéraliste Français

Date de création : 1944

Couverture : mouvement discret sans implantation en dehors de son siège parisien et sans site internet ; cependant la thématique fédérale qu’elle développe depuis sa création concerne aussi bien la dimension européenne que le cadre national.

Site internet : sans site internet indépendant ; une présentation du mouvement se trouve sur le site du Mouvement Européen France dont « La Fédération » est membre : http://www.mouvement-europeen.eu/?p=22839

Objectifs : promouvoir l’application du principe fédéraliste à l’organisation de la société en favorisant la décentralisation et l’utilisation de la notion de subsidiarité dans la définition des compétences de ses entités constitutives ; la subsidiarité s’applique aussi bien dans une perspective verticale (à travers les niveaux nationaux en partant de la commune jusqu’à l’Europe) que horizontale (dans la répartition des compétences entre les « corps intermédiaires » de la société, par exemple : familles, associations, entreprises, syndicats, institutions politiques). Cette structure se veut « organique ».

Créateur et principaux animateurs : la création de « La Fédération » fait partie d’un élan né pendant et après la Deuxième Guerre mondiale et qui comprenait plusieurs mouvements qui visaient à rebâtir la société européenne en créant une union fédérale au niveau du continent. Cependant « La Fédération » se distingue par sa volonté d’appliquer le principe fédéraliste d’abord à l’organisation nationale en France. Ce courant de pensée parvient à réunir, en les transformant, des thèmes existant déjà avant-guerre (à droite, le « corporatisme » d’« Action Française » et la doctrine socialiste proudhonienne autour des cellules fondamentales de la société ou « corps intermédiaires ») et pendant le régime de Vichy (« la troisième voie » entre « le libéralisme capitaliste et le socialisme parlementaire »). La Fédération participe ainsi dans les décennies de l’après-guerre aux grands débats en France sur la décentralisation et l’aménagement du territoire. En prolongeant ses idées au niveau européen, elle joue un rôle significatif dans l’effervescence fédéraliste qui mène au Congrès de La Haye en 1948. Parmi les intellectuels créateurs de « La Fédération » on note : André Voisin, Jacques Bassot, Max Richard. Président actuel : Laurent Grégoire.

Financé par : aucun renseignement disponible

Type d’organisation : « La Fédération » se décrit comme un « centre d’études institutionnelles » ou « catalyseur d’idées » et s’adresse surtout aux élites politiques et économiques ; elle a compté dans les années ‘40 et ‘50 plusieurs milliers de membres dont elle a perdu une grande partie dans la décennie suivante.

Activités : concernant la France on doit à « La Fédération » une contribution significative aux mouvements vers la décentralisation dans les années de l’après-guerre avec, par exemple, la publication de « Paris et le Désert Français » du géographe Jean-François Gravier, ainsi que l’organisation de colloques regroupant des élus locaux et la fondation en 1952 du Mouvement National des Elus Locaux, ou encore l’initiative de la création des Jeunes Chambres Economiques ; concernant l’Europe, la contribution la plus visible du mouvement est l’invention des jumelages internationaux de communes. Par ailleurs, « La Fédération » publie une revue tirée à dix mille exemplaires - « Les Enjeux de l’Europe » - distribuée aux décideurs politiques et économiques européens et co-organise périodiquement des colloques.

Orientations : ce mouvement dépasse les clivages politiques : il a compté à différents moments au sein de son Comité Directeur François Mitterrand, Jacques Chaban-Delmas, Antoine Pinay, Jean Lecanuet, Maurice Schumann, Raymond Marcellin, Nicole Fontaine.

Niveau d’activité : actif dans la discrétion
gerald
 
Messages: 101
Enregistré le: Dim 06 Nov 2011 18:48

Retourner vers Fiches par mouvement européen

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron