» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Le "printemps des peuples européens", selon Marine Le Pen

Que peut-on et que faut-il attendre des échéances électorales des pays européens et de l'Union européenne ?

Le "printemps des peuples européens", selon Marine Le Pen

Messagepar causonsen » Dim 03 Mar 2013 13:02

Selon Le Monde.fr du 2 mars 2013, " Marine Le Pen demande à Hollande un référendum sur la sortie de l'Union européenne " :
" Nous appellerons à voter pour la sortie sauf si le gouvernement obtient les quatre réformes minimales : retour aux monnaies nationales; la dissolution de l'Espace Schengen; autorisation du patriotisme économique; la primauté du droit national sur le droit européen. " a-t-elle déclaré au sortir du Congrès national du FN.
Le Monde précise : " L'ancienne candidate à l'Elysée, assure que si M. Hollande n'accède pas à sa demande, elle fera des élections européennes de juin 2014, un "référendum pour ou contre l'Union européenne". "Et nous le gagnerons", assure-t-elle. Mme Le Pen ajoute : "l'Union européenne, est comme l'Union soviétique, elle n'est pas réformable". Selon son analyse, la conjoncture européenne est propice à ce qu'elle nomme "un printemps des peuples européens". "

S'agirait-il là d'une référence au " printemps arabe " ? Voila qui serait piquant, venant du FN.

Et après le printemps, ce sera l'été (chaud devant), puis l'hiver (tous aux abris) ?

Ce dont nous aurons besoin en juin 2014, ce n'est pas d'un référendum " pour ou contre l'Union européenne ", mais d'un choix clair entre plusieurs avenirs pour l'Union européenne, indissociable d'un choix de modèle de société.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: Le "printemps des peuples européens", selon Marine Le Pen

Messagepar causonsen » Jeu 14 Mar 2013 16:12

Bernard Guetta, pour Libération (6 mars 2013), a commenté de façon remarquable cette demande de madame Le Pen au sujet d'un référendum sur le maintien de la France dans l'Union européenne.

Extraits :
" La meilleure réponse possible serait de relever ce défi et, oui, d’organiser ce référendum. Cela n’aurait rien d’absurde car, autant les Français rejetteraient aujourd’hui tout nouveau traité européen pour signifier leur désamour de l’Union et leur fureur contre les politiques menées en son nom, autant ils réfléchiraient à deux fois avant de se prononcer pour une pure et simple sortie de l’Europe. (...)
Non seulement un référendum viendrait redonner force au choix européen de la France mais les semaines de campagne offriraient aux Français l’occasion d’un débat de fond et depuis trop longtemps différé sur les nouvelles raisons de l’unité européenne et les changements à apporter d’urgence aux politiques et institutions de l’Union. Ce serait tabler sur l’intelligence des électeurs et faire mordre la poussière au FN mais, avec un taux de chômage si élevé et des sondages de popularité aussi bas, François Hollande ne prendra pas un risque qui serait jugé suicidaire - à tort mais c’est ainsi - par tous les frileux du monde politique.
Alors quoi ? Eh bien alors, reste à espérer que la gauche paneuropéenne sache mener la campagne qu’elle se prépare à faire pour les européennes. (...)
Il
(lui) faudrait savoir dire aussi qu’on ne rétablira pas un rapport de forces entre le capital et le travail sans unité européenne car on ne peut pas faire face à des marchés mondialisés sans une puissance publique de taille continentale. Il leur faudrait réinscrire l’Europe dans une ambition contemporaine, faire entendre et comprendre que, sans elle et sans un mandat populaire paneuropéen, on ne pourra pas mettre l’impératif écologique aux commandes, mutualiser les emprunts pour en faire baisser les taux, bâtir un partenariat avec l’autre rive de la Méditerranée, rétablir les conditions d’un juste échange avec la Chine, parler plus clair à Vladimir Poutine - affirmer, en un mot, les valeurs et les intérêts des Européens qui, désunis, ne pèseraient plus guère dans ce siècle. Ce sont tous les nouveaux impératifs de l’unité européenne qui sont à plaider et la gauche paneuropéenne devra retrouver, pour cela, une flamme qu’elle n’a plus. "

Toutes nos excuses à Libération - et à Bernard Guetta - pour cette large citation du texte de l'article, mais ... cela fait trop plaisir à lire !

Pour accéder à l'article complet sur Libération.fr :
http://www.liberation.fr/monde/2013/03/05/l-inquietante-manoeuvre-de-madame-le-pen_886467
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15


Retourner vers Les élections en Europe

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron