» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Federica Mogherini aux Affaires étrangères de l'UE

Les institutions européennes, leurs pouvoirs et leurs principes de fonctionnement

Federica Mogherini aux Affaires étrangères de l'UE

Messagepar pierre » Dim 02 Aoû 2015 08:22

Depuis 9 mois, Federica Mogherini est chef de la diplomatie européenne.

Quels moyens ?


Le Haut-Représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a été institué par le traité de Lisbonne en 2007.
Nommée le 30 août 2014 par le Conseil européen, Federica Mogherini (ministre des Affaires étrangères italienne) a succédé à la britannique Catherine Ashton le 1er novembre 2014.
Elle a qualité pour désigner les membres et contrôler le budget du SEAE (Service Européen pour l'Action Extérieure).
Elle prépare des initiatives sur lesquelles les Etats membres se prononcent en Conseil. (A noter que le Président Juncker a chargé l’ancien commissaire français au marché intérieur Michel Barnier d’un rôle de conseiller sur les questions de sécurité et de défense auprès de la Commission européenne, et particulièrement de la Haute Représentante et Vice-Présidente Federica Mogherini).
Vice-présidente de la Commission, elle coordonne les activités des commissaires qui ont à voir avec l'énergie et l'immigration.
Elle préside les réunions du Conseil des Affaires étrangères ( sauf lorsque des dossiers de politique commerciale sont traités ), abordant tous les aspects de l’action extérieure de l’Union européenne. Cette formation, où siègent les ministres concernés, se réunit chaque mois et traite entre autres de la politique étrangère et du commerce, des questions de sécurité, de la défense et de la politique de développement.

Quels champs d'action ?

Quelques exemples :
Federica Mogherini a secondé Jean-Claude Junker et Donald Tusk au 17ème sommet bilatéral entre l'UE et la Chine à Bruxelles le 29 juin 2015
Le 3 décembre 2014, elle a rencontré le secrétaire d’État américain, John Kerry, notamment pour discuter d'un éventuel volet énergie du TTIP (gaz naturel et pétrole brut américain).
Elle a représenté l'UE dans les négociations ayant conduit à l'accord sur le nucléaire iranien le 14 juillet 2015.
En menaçant d'y suspendre la coopération européenne, elle a géré la tension générée au Burundi par le coup de force institutionel du président Pierre Nkurunziza qui a tenté de se faire élire une troisième fois.
Au Moyen-Orient, les ministres européens des affaires étrangères vont tenter de débloquer le processus de paix en créant un nouveau groupe international de soutien à même de relancer les négociations de paix, en prenant le relais du « Quartet » ( Nations unies, Union européenne, États-Unis et Russie ). Ce nouveau « groupe de soutien » ( États-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, membres de la Ligue arabe etc ...) Federica Mogherini devra en clarifier la composition.

Quelle influence ?

Il semble déjà qu'elle soit rompue à l'art de marcher sur des œufs :

''Mon souhait est que nous gérions les initiatives d’un pays ou d’un groupe de pays d’une manière telle que cela favorise une approche vraiment européenne. Je ne dirai jamais qu’une politique européenne doit se substituer aux politiques nationales dans le domaine des affaires étrangères et de la sécurité. Mais nous pouvons nous fonder sur elles pour élaborer une stratégie commune.''

Il est un peu tôt pour juger de son influence, mais on ne peut oublier que la candidature d'une personnalité politique éminente comme Emma Bonnino avait été écartée à son profit.
Une fois de plus, le Conseil européen a-t-il voulu un chef de la diplomatie européenne peu encombrant ? S'est-il trompé sur ce point ? L'avenir le dira.
En tout état de cause, sa fonction bénéficie d'une véritable visibilité depuis la fusion par le Traité de Lisbonne de plusieurs compétences européennes jusque-là éparpillées sur plusieurs postes.

La diplomatie européenne a désormais « un n° de téléphone », c'est un progrès.
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Retourner vers Les institutions européennes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron