» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Données et opinions relatives au Royaume-Uni

MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar agénor » Sam 17 Déc 2011 00:06

Qu'on ne s'y trompe pas malgré ce que je vais écrire : je suis tout à fait anglophile. Ceci étant dit, je suis pris d'un coup de sang.

L'attitude de M. Cameron - qui malheureusement si on a la regarde avec un froid détachement n'est pas très différente de celles de ses collègues européens d'une façon générale, à savoir oeuvrer avant tout avec en tête des considérations de politiques intérieure - reflète parfaitement l'état d'esprit des gouvernements britanniques successifs depuis l'entrée du R.U. dans la communauté européenne. Mus par une sorte d'intention double, ils veulent être en Europe pour mieux la contrôler, mais ne sont pas européens dans l'âme. De ce point de vue, je suis gaulliste : le général avait clairement identifié ce problème, en opposant par deux fois son véto à l'entrée de la Grande-Bretagne dans le marché commun. Ses successeurs ont été, à mon humble avis, moins avisés...

Je suis pour le principe de l'action-réaction. M. Cameron n'a pas voulu de modification des textes pour protéger les passes-droits de la Cité ? Soit. Mais à présent, qu'il(s) en subisse(nt) les conséquences. Je déplore que M. Rompuy, dont on peut certes reconnaître l'immense talent pour rabibocher à grand coup d'émollients les points de vue opposés (il a d'ailleurs été choisi pour cela), ait milité en faveur du maintien de la Grande-Bretagne aux réunions d'experts sur le sauvetage de la zone euro (source : Boursorama). C'est permettre à Cameron de ne pas assumer les conséquences de ses actes, et ce n'est pas ainsi que l'on fera prendre conscience aux Britanniques de ce qu'ils perdent vraiment à ne pas être en Europe (je veux dire, autre que celle du libéralisme financiarisé et débridé).

Mon point de vue sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Europe (plus spécifiquement de l'Angleterre - mais cela nous conduirait à un autre débat autrement plus délicat, celui de l'indépendance de l'Ecosse) est claire : vous ne l'aimez pas ? Messieurs les anglais, tirez-vous les premiers !
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Re: MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar pierre » Lun 19 Déc 2011 11:48

Tout-à-fait d'accord.
J'ajoute que le RU est le pays le plus présent, le plus rompu aux techniques du lobbying à Bruxelles.
Tout cela est cohérent depuis le début : en être sans en être, en vue de ménager ses intérêts au mépris de la notion de solidarité à la base du projet européen.
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Re: MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar agénor » Ven 28 Déc 2012 14:58

Cameron tente ces temps-ci une manoeuvre à la Thatcher (à moins qu'il ne s'agisse cette fois d'un grand écart impossible entre les exigences de son parti et celles du bon sens) puisqu'il voudrait obtenir la possibilité pour le Royaume-Uni de ne pas participer à certains engagements européens. Heureusement, des voix commencent enfin à briser le tabou de la sortie du Royaume-Uni de l'Union.

La dernière en date est celle de Jacques Delors, qui s'exprime dans une interview au Handelsblatt, reprise par Libé ce matin : Jacques Delors suggère au Royaume-Uni de quitter l'UE (Il s'agit en réalité d'une dépêche AFP, reprise également cet après-midi par Le Monde)
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Re: MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar agénor » Ven 25 Jan 2013 20:18

Le député européen Alain Lamassoure, dans un entretien au JDD, commente la promesse de Cameron d'organiser un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l'Union Européenne s'il est élu en 2015.
Quelques morceaux choisis :

Le plus tôt serait le mieux ! [...] Les Britanniques, même avec des gouvernements moins eurosceptiques que l'actuel, ont toujours fait en sorte d'avoir un pied dans l'Union et un pied en dehors. Aujourd'hui, c'est au Royaume-Uni de décider d'avoir soit les deux pieds dedans, soit les deux pieds dehors. Plus il le fera rapidement, mieux l'UE se portera.
[...]
Si le Royaume-Uni dit qu'il ne se sent plus à l'aise dans l'UE, alors je respecterai totalement ce choix. Mais s'il continue de freiner, de ralentir, de raboter, de saboter tout ce que nous voulons faire ensemble, et bien mieux vaut qu'il nous quitte.
[...]
[Une sortie de l'UE] serait un coup terrible porté au Royaume-Uni. Pour l'UE, il s'agirait effectivement d'une amputation, mais ce serait surtout la garantie de pouvoir avancer plus vite sur beaucoup de politiques. On sera infiniment plus dynamique! Depuis trois ans, les Britanniques font de l'obstruction absolument sur tout. En ce moment se déroulent les discussions autour du cadre budgétaire européen pour les sept années à venir. Et bien je préférerais que le Royaume-Uni ne soit pas autour de la table! Ce pays a la capacité de paralyser financièrement l'Union européenne.


Ce qui est étonnant, c'est que l'UE dans son ensemble ait accepté de subir cet esprit d'obstruction pendant si longtemps pratiquement sans rien dire ou faire.
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Re: MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar causonsen » Jeu 12 Sep 2013 14:53

Selon Le Monde.fr de ce jour (12 septembre 2013) :
" Huit entreprises britanniques sur dix pensent qu'une sortie du royaume de l'Union européenne serait néfaste à l'activité économique, à en croire un sondage de l'institut YouGov rendu public jeudi. "
Zut alors !

Yougov
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: MM. les anglais, tirez-vous les premiers !

Messagepar scripta manent » Ven 13 Juin 2014 19:50

Michel Rocard dans Le Monde.fr du 5 juin 2014 : " Amis Anglais, sortez de l’Union européenne mais ne la faites pas mourir ! "

Extraits :
" vous vouliez faire du commerce, et ne pensiez qu’à cela. Notre président de la République disparu (Charles de Gaulle), vous entrez. Jamais ensuite, jamais, vous n’avez permis le moindre pas en avant vers un peu plus d’intégration, un peu plus d’espace pour des décisions vraiment communes. La Communauté fait du commerce, ce qui vous convient, parce qu’elle se définit comme économique, mais pour le cœur de l’économie, la fiscalité, le droit des conflits, la représentation des forces sociales, vous exigez et imposez que l’unanimité demeure la méthode exclusive de prise de décision. Vous avez voulu la paralysie.
Des voisins en quantité applaudissent à nos premiers succès et les jalousent. Ils veulent entrer. Vous soutenez tous les élargissements, nous aussi d’ailleurs, nous ne vous avions pas démasqués : cela diluait la Communauté. Mais jamais vous n’avez permis le moindre approfondissement. L’Europe demeura entravée et mal gérée, géant économique et nain politique.
(...)
Partez donc avant d’avoir tout cassé. Il fut un temps où élégance était synonyme de britannique. Laissez-nous reconstruire l’Europe. Retrouvez l’élégance, et vous retrouverez notre estime.
"

Pour accéder au texte complet de l'article : Le Monde.fr - Michel Rocard
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35


Retourner vers Royaume-Uni

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron