» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux " ?

Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux " ?

Messagepar voxpop » Sam 25 Aoû 2012 17:55

Sous le titre " Au Portugal, les bénéficiaires d'aides sociales sont appelés à se rendre "utiles" ", Le Monde.fr du 23 août, nous apprend que :
" Certains bénéficiaires de l'allocation pour la réinsertion sociale devront (y) exercer une "activité socialement utile", jusqu'à quinze heures par semaine, pour continuer de bénéficier de cette aide. Pour le ministre de la solidarité sociale, Pedro Mota Soares, le revenu social d'insertion (RSI), une allocation qui a pour objectif d'aider les personnes sans ressources jusqu'à ce qu'elles retrouvent un emploi, "est un droit qui comporte aussi des devoirs. Cette mesure concernera les personnes aptes à exercer une activité professionnelle et qui n'ont pas d'enfant ou de personne âgée à leur charge. Ceux qui refuseront se verront privés du RSI. Les bénéficiaires seront notamment appelés à participer "au nettoyage de jardins publics, à des travaux de rénovation dans des institutions sociales ou à l'organisation d'évènements sportifs et culturels.
A la fin de juin, quelque 339 000 Portugais percevaient ce revenu d'insertion, dont le montant moyen s'élevait à un peu plus de 92 euros par mois, d'après des données de la sécurité sociale. Le gouvernement estime pour sa part que près de 60 000 personnes touchent le RSI sans être inscrites dans un centre de recherche d'emploi.
Cette mesure était une promesse de campagne du gouvernement de centre-droit, au pouvoir depuis que le Portugal s'est vu accorder, en mai 2011, une aide internationale de 78 milliards d'euros, en échange d'un vaste programme de rigueur et de réformes pour assainir ses finances publiques. Ce plan d'économies sans précédent comprend notamment une hausse généralisée des impôts et la baisse des salaires des fonctionnaires ainsi que des prestations sociales.
La recette prônée par les créanciers du Portugal, l'Union européenne et le Fonds monétaire international, provoquera cette année une récession économique estimée à 3 % du PIB, alors que le taux de chômage a atteint au deuxième trimestre le niveau record de 15 %.
"

Les commentaires qui ont fait suite à cet article du Monde.fr peuvent se répartir en 3 catégories :
- les opposants à la mesure, qui considèrent qu'elle est "infâmante" pour les bénéficiaires des aides :
- les personnes qui approuvent la mesure, mais avec deux visions très contrastées :
. bien fait, ils n'ont qu'à bosser ! (exemple : " Que Pôle Emploi les expédie là où il y a des besoins) "
. bien vu, cela "déculpabilisera" les bénéficiaires des aides en les remettant dans le circuit social.

Illustration de la troisième catégorie, ce commentaire : " J'ai connu une époque de ma vie au RMI. Et, en ce qui me concerne, je peux dire que le pire, après la pauvreté qui m'interdisait le moindre confort/cadeau et me forçait même à arbitrer entre choses essentielles, c'était le désoeuvrement, et la honte allant avec. Je ne prétends pas parler pour tout le monde bien sûr, mais dans mon cas au moins, j'aurais été heureux d'être obligé de faire des choses utiles à la société, d'avoir des interactions sociales, j'aurais été moins seul, moins " de trop" ".

Votre avis ?

Pour accéder à l'article et aux commentaires : http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2012/08/23/au-portugal-les-beneficiaires-d-aides-sociales-sont-appeles-a-se-rendre-utiles_1750816_3234.html
voxpop
 
Messages: 304
Enregistré le: Ven 24 Fév 2012 11:41

Re: Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux

Messagepar agénor » Dim 26 Aoû 2012 15:32

Un petit calcul me laisse songeur...
15 heures par semaine = 60 heures par mois (en simplifiant).
92 € pour 60 heures signifie que le travail en question est payé 1,53€ de l'heure...
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12

Re: Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux

Messagepar causonsen » Jeu 30 Aoû 2012 10:37

Dans son édition du 29 août 2012, le Canard enchaîné nous entretient d'un sujet parallèle : le travail des détenus.
Sous le titre " C'est le bagne ! ", on y apprend que le ministère de la Justice britannique a eu la " riche idée d'installer des centres d'appel téléphoniques dans les prisons. Opération tout bénef puisque, en plus de favoriser la réinsertion des détenus, elle permet d'employer des " interlocuteurs aux accents locaux pour un coût dérisoire " (le Canard cite ici le Nouvel observateur du 23 août). " Les prisonniers volontaires pour ce projet touchent en effet à peine 6 % du salaire minimal. "
Cela correspond à peu près à la rémunération proposée aux bénéficiaires de minima sociaux au Portugal mais, cette fois-ci, c'est pour un temps plein et non pour un tiers temps.
Les britanniques n'ont pas franchi le pas : ils n'ont pas rendu ce travail obligatoire. C'eut été pourtant une piste pour les Diafoirus : mettre tout le monde en taule règlerait la question de l'emploi et de la compétitivité.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux

Messagepar causonsen » Ven 31 Aoû 2012 10:36

Toujours selon le Canard du 29 août, " la banque Morgan Stanley vient de proposer à Nicolas Sarkozy 250.000 euros " pour une conférence de quarante-cinq minutes, photos comprises. "
Hervé Le Tellier, dans Le Monde.fr a fait le calcul : cela représente 92 € la seconde.
Il se trouve que cela correspond exactement à ce que l'Etat portugais propose aux bénéficiaires d'aides sociales pour 60 heures mensuelles de travail " socialement utile ".
Poursuivons les calculs : 60 heures = 216.000 secondes.
Moralité :
- le temps de Nicolas Sarkozy vaut celui de 216.000 « assistés » portugais ; certes, on peut imaginer que sa conférence nécessitera un peu de travail de préparation, mais il ne faudrait pas sous-estimer non plus la faculté d’improvisation de l’artiste ;
- une conférence de 45 minutes de Nicolas Sarkozy = 900 mois de travail à temps plein au Portugal.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux

Messagepar causonsen » Sam 08 Sep 2012 11:00

Sous le titre " Sarko, conférencier au rabais ", Le Canard enchaîné revient sur le sujet et précise que l'attachée de presse de Nicolas Sarkozy " a qualifié de " montant absolument grotesque " la somme annoncée par Morgan Stanley (on ne le lui fait pas dire), tout en refusant de donner l'ordre de grandeur des rémunérations proposées à l'ex. "
Et Le Canard ajoute : " On notera donc que les collaborateurs de Sarko ne le croient pas capable de rivaliser avec Bill Clinton ou Tony Blair, qui peuvent toucher jusqu'à 450.000 euros pour une prestation. "
Quant à Claude Guéant, il a déclaré, sur Europe 1 : " (Nicolas Sarkozy) a accepté le principe de faire un certain nombre de conférences, comme tous les anciens chefs de gouvernement. " Voila qui est un peu vite dit. Vous imaginez Charles de Gaulle dans ce rôle ? Mais il est vrai que sous le règne de l'argent-fou, tout se cote et tout se monnaie.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: Mettre au travail les bénéficiaires de " minima sociaux

Messagepar agénor » Sam 08 Sep 2012 15:03

Non, je n'imagine pas de Gaulle dans ce rôle. Mais Sarkozy, oui, assez bien même.
agénor
Site Admin
 
Messages: 287
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:12


Retourner vers Economie et société

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron