» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

" Naufrages de migrants en Méditerranée : le Bal des hypocrites "

Solidarité européenne avec le reste du monde

" Naufrages de migrants en Méditerranée : le Bal des hypocrites "

Messagepar voxpop » Mar 28 Avr 2015 21:56

Sur le site de l'Union des fédéralistes européens, Marion Larché nous propose sa vision des responsabilités dans le drame des migrants en Méditerranée.

Extraits :
" C’est la faute de Bruxelles, c’est la faute de l’Europe ! Ce refrain, routinier et lancinant, vient, à nouveau, se hisser à la une de l’actualité européenne depuis qu’ont été rendues publiques les premières informations relatives au naufrage du chalutier transportant des migrants en provenance de Somalie, d’Erythrée et de Syrie au large des côtes libyennes le dimanche 19 avril. 800 morts, dont des enfants de 10-12 ans, selon les représentants du Haut commissariat pour les migrations (IOM) et le Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU (HCR).
(...)
Et voilà que tous se pressent, indignés, émus et bouleversés, à appeler à la solidarité et à exiger de l’Europe une réponse urgente et efficace. Cette Europe « qui n’a pas été à la hauteur », selon les propos de notre ministre de l’agriculture, cette Europe dont « on a honte » et qui se serait rendue coupable « d’une faillite morale », celle-ci même qui, « en proie à sa faillite » serait enfin « replacée face à ses responsabilités »
(...)
Ce n’est pas l’Europe qui est responsable de cette tragédie humaine, mais l’égoïsme et la défense des intérêts étatiques. Certes, la responsabilité pénale pèse – et doit peser – avant tout sur ces criminels qui n’hésitent pas à instrumentaliser et à vendre la vie de ces milliers de personnes vulnérables et désespérées ; ces parents, enfants, frères et sœurs qui fuient la misère, la guerre et la mort.
Mais la responsabilité politique pèse, elle, plus que lourdement sur nos chefs d’États et de gouvernements, et plus précisément, sur ces politiques étrangères qui demeurent dictées par la seule défense d’intérêts nationaux.
(...)
En dehors du cadre européen, nos États sont individuellement – et singulièrement – coupables d’avoir causé des ravages politiques et économiques, d’avoir engendré une crise humanitaire dont ils doivent aujourd’hui assumer la responsabilité, y compris outre-Atlantique.
(...)
Ce n’est pas l’Europe qui est responsable, mais l’absence d’Europe. Faut-il rappeler qu’en matière d’asile et d’immigration, l’Union ne fonctionne que selon la méthode intergouvernementale ?
(...)
À nous, européens, de traverser les eaux et de revenir aux sources du mal, sur le sol africain, sur le territoire Irako-Syrien, afin de participer activement et efficacement, ensemble, à la construction de l’avenir de ces populations qui en ont été privées du simple fait de ne pas être nées du bon côté de la Méditerranée.
"

Pour accéder à l'ensemble de l'article : UEF
voxpop
 
Messages: 304
Enregistré le: Ven 24 Fév 2012 11:41

Retourner vers Solidarité

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron