» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Enfin une réflexion prospective sur les relations UE - Afrique du nord dans le domaine énergétique

Enfin une réflexion prospective sur les relations UE - Afrique du nord dans le domaine énergétique

Messagepar causonsen » Mar 22 Avr 2014 20:23

L'IFRI, Institut français des relations internationales fait état ce jour (22 avril 2014) sur son site d'une note du Cerfa : " Les relations germano-algériennes. Une relance par la coopération énergétique ? ", par Christoph Partsch, directeur général de la Chambre algéro-allemande de commerce et d’industrie à Alger et avocat, spécialisé dans les transactions internationales, au sein de son cabinet établi à Berlin.

Il se trouve que l'auteur s'intéresse ici plus particulièrement aux relations germano - algériennes, mais la portée de sa réflexion est plus générale. Elle aborde la question d'une souhaitable coopération entre l'Union européenne et les pays d'Afrique du nord, en l'occurrence dans le domaine énergétique. Comment ne pas se réjouir d'entendre parler de coopération et de compémentarité plutôt que de l'omniprésente compétition internationale dont on nous rebat les oreilles ? Au surplus dans le domaine de l'énergie et de la transition vers les énergies renouvelables.

Extraits :

" Le fait d’offrir des garanties d’investissements aux industries allemandes pourrait être le point de départ d’un partenariat germano- algérien dans le domaine des énergies renouvelables. Dans un premier temps, ce partenariat énergétique pourrait mener à une restructuration de la production d’énergie en Algérie afin d’économiser les précieuses ressources pétrolières et gazières. Parallèlement, il serait possible de connecter l’Europe à l’Algérie pour orienter la surproduction électrique européenne vers l’Algérie, et des années plus tard pour exporter l’électricité algérienne produite à partir d’énergies renouvelables, afin de réduire la dépendance de l’Europe au charbon, ainsi qu’au nucléaire et aux risques que représente le secteur. Pour ce faire, outre les élites algériennes, il faudrait aussi convaincre les partenaires européens. Cela semble possible, du moins pour l’établissement d’une ligne électrique entre l’Italie et l’Algérie. "

Voilà bien des sujets dont devrait se préoccuper l'Union européenne !

Pour accéder au site de l' IFRI
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Retourner vers Environnement

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron