» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Un grand projet franco-allemand pour la transition énergétique européenne ?

Un grand projet franco-allemand pour la transition énergétique européenne ?

Messagepar scripta manent » Ven 14 Fév 2014 15:41

Le Monde.fr de ce jour (14 février 2014) évoque, sous le titre " Airbus de l'énergie, cherche moteur et kérosène " un projet de collaboration franco-allemand dans le domaine de la transition énergétique.
Il s'agirait en quelque sorte de renouer avec l'esprit des grands projets fondateurs (CECA, Communauté européenne du charbon et de l'acier), qui visaient à faire progresser l'intégration européenne en faisant avancer de grands projets communs sectoriels.
La CECA a été une réussite.
La CED (Communauté européenne de défense) n'a pas abouti, notamment du fait de l'opposition du Général De Gaulle.
Airbus est une réussite industrielle, sans être pour autant un modèle de coopération.

Pour François Hollande, la transition énergétique serait un point d'ancrage doublement légitime : d'une part, l'Allemagne a déjà beaucoup progressé sur ce terrain ; d'autre part, la transition énergétique est un impératif environnemental, qui ne peut plus attendre. Accessoirement, une telle initiative permettrait sans doute de resserrer les rangs avec les écologistes français, qui n'en peuvent plus d'avaler des couleuvres.
Mais qu'en sera-t-il du traitement du dossier nucléaire, sur lequel le pouvoir en place ne semble plus aussi déterminé que lors de la campagne présidentielle ?

Extraits de l'article :
" C'est une histoire de couple… franco-allemand. En Européen convaincu, François Hollande cherche tout ce qui pourrait le ressouder au moment où il est en panne de projets communs. Il y a bien sûr le serpent de mer d'une harmonisation fiscale, mais il ne fait pas rêver les peuples. Alors pourquoi pas une « grande entreprise franco-allemande pour la transition énergétique » ? C'est ce lointain avatar de la Communauté européenne du charbon et de l'acier – censée écarter à jamais le spectre d'une guerre entre les deux nations – que le chef de l'Etat a sorti de son chapeau lors de sa dernière conférence de presse. (...)
En dépit de politiques divergentes ces dernières années, l'idée d'un axe franco-allemand pour assurer la transition énergétique a du sens. Tirée par l'Allemagne, la France du « tout-nucléaire » comblerait une partie de son retard dans les renouvelables. Paris et Berlin pourraient, par exemple, relancer X-GW, un projet franco-germano-suisse d'usine géante de panneaux solaires photovoltaïques capable de résister au bulldozer chinois. Et multiplier les coopérations entre leurs instituts de recherche sur le stockage ou les réseaux électriques communicants
. "

Pour accéder au texte complet de l'article :
Le Monde.fr
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35

Re: Un grand projet franco-allemand pour la transition énergétique européenne ?

Messagepar voxpop » Sam 08 Mar 2014 22:42

Une note de la Fondation Robert Schuman étudie de façon approfondie cette perspective d'un " moteur franco-allemand pour la transition énergétique ".

Extraits :
" Les domaines envisageables de la coopération franco-allemande :
• démantèlement des centrales nucléaires;
• énergie solaire (examen de la pertinence d’un "EADS du solaire" dans la perspective d’atteindre la masse critique pour faire face à la concurrence chinoise, d’investir dans le développement des technologies innovantes mais aussi d’associer le tissu de PME existant) ;
• éolien off-shore (où les difficultés technologiques et opérationnelles à surmonter restent importantes, par exemple concernant le raccordement au réseau) ;
• développement de turbines et de chaudières de nouvelle génération ;
• développement des bioénergies et de la cogénération ;
• clarification et planification des investissements nécessaires pour palier l’intermittence et l’imprévisibilité des énergies renouvelables (notamment dans l’hydraulique et le gaz) ;
• performance énergétique des bâtiments (où le potentiel d’économie d’énergie est très large) ;
• réseaux intelligents (smart grids) et systèmes de comptage évolué ;
• planification, financement, construction, interconnexion et exploitation des réseaux de transmission d'électricité et de gaz, avec les partenaires européens et extra-européens de la France et de l’Allemagne ;
• stockage de l’électricité et lien entre l’électricité et les transports (recherche, normes et standards, infrastructures), notamment concernant le véhicule électrique ;
• formation des ingénieurs et techniciens qui permettront la mise en oeuvre de la transition énergétique.
CONCLUSION
Le désir de créer un moteur franco-allemand pour la transition énergétique a été exprimé au plus haut niveau des deux côtés du Rhin. D’ores et déjà des projets concrets semblent être examinés, comme une usine géante de cellules solaires associant l’institut de recherche solaire Fraunhofer de Fribourg, l’Institut national de l’énergie solaire en France et le Centre suisse d’électronique
et microtechnique. Sigmar Gabriel, a annoncé que les agences nationales de l’énergie des deux pays (Dena et Ademe) devraient « élaborer un programme de travail commun », et « peut-être créer une filiale commune ».
Il a également cité de possibles projets communs pour le développement des réseaux électriques, l’éolien offshore et les véhicules électriques. Le président français, François Hollande, a également mentionné le stockage de l’électricité, qui permettrait de gérer l’intermittence du solaire et de l’éolien.
Ces suggestions ont créé une forte attente, alors que le gouvernement français doit présenter un projet de loi sur la transition énergétique au printemps et que Sigmar Gabriel doit définir les orientations du nouveau gouvernement allemand concernant l’Energiewende.
"

Sehr schön !

Pour accéder à l'article complet : Fondation Robert Schuman
voxpop
 
Messages: 304
Enregistré le: Ven 24 Fév 2012 11:41

Re: Un grand projet franco-allemand pour la transition énergétique européenne ?

Messagepar pierre » Dim 15 Fév 2015 19:59

La Fondation Jean Jaurès publie (12 février 2015) une note intitulée : " Transition énergétique : une opportunité nouvelle pour la coopération franco-allemande."

Le chapeau introductif :
" Le projet de loi de transition énergétique annonce un véritable changement de paradigme vis-à-vis du modèle français. Andreas Rüdinger analyse en quoi cette révision de la politique énergétique française pourrait aussi avoir un impact positif sur l’Allemagne et l’Europe, ouvrant de nouvelles coopérations. "

Pour accéder au texte complet du rapport : Fondation Jean Jaurès
On y trouvera une analyse à la fois rétrospective et prospective sur les politiques énergétiques respectives de la France et de l'Allemagne et sur les occasions nouvelles de coopération ouvertes par la transition énergétique.
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58


Retourner vers Environnement

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité

cron