» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

" Comment la drogue et la prostitution vont réduire la dette européenne " par La Libre Belgique

Informations et statistiques relatives à l'Union européenne

" Comment la drogue et la prostitution vont réduire la dette européenne " par La Libre Belgique

Messagepar causonsen » Jeu 27 Mar 2014 12:55

Extraits de l'article :

" A partir de septembre, il faudra tenir compte de l’économie illégale.
Voici une information qui pourrait faire sourire alors que ses implications économiques sont très sérieuses. A partir du mois de septembre, les Etats membres de l’Union européenne seront tenus d’inclure les activités illégales menées sur leur territoire dans leurs statistiques économiques. Le trafic de drogue, la prostitution ou encore la contrebande viendront gonfler le PIB des pays concernés. L’objectif est de refléter correctement le niveau d’activité économique, qu’elle soit illégale ou non.
(...)
Selon le think tank "Open Europe", la prise en compte de l’activité souterraine devrait gonfler le PIB européen d’environ 0,5 %.
(...)
les Etats où la vente de drogue et la prostitution s’organisent dans le circuit légal ne devraient pas voir leur PIB significativement modifié. On pense d’emblée aux Pays-Bas où la vente de cannabis est encadrée.
(...)Par ailleurs, la participation au budget de l’Union pourrait être sensiblement modifiée. Un Etat dont l’activité souterraine est importante verra son PIB boosté davantage que celui des autres pays. Et comme la contribution au budget européen dépend de la taille du PIB, certains Etats pourraient voir leur contribution augmenter.
(...)
La Belgique, le Danemark, l’Allemagne et la France verront leurs richesses produites annuellement grimper de 2 à 3 %. La Finlande et la Suède devraient être les pays les plus touchés avec un bond compris entre 4 et 5 %.Laurent Lambrecht.
(...)
Précisons que la prise en compte de l’économie souterraine fait partie d’une réforme plus large visant à réformer le calcul du PIB. Le principal changement consiste à considérer les dépenses en recherche et développement comme des investissements. En moyenne, le PIB européen s’en trouvera gonflé de 2,4 % mais certains pays seront plus touchés que d’autres. "


Pour accéder au texte complet de l'article : La Libre Belgique

Reste à comprendre ce que l'on entend par "économie souterraine ". Si l'on y incorpore l'ensemble du travail " au noir ", certains pays (Grèce, Belgique, ...) flirteraient plutôt avec des quotités de l'ordre de 25 %. Voir à ce sujet : L'économie souterraine, palliatif mais aussi renfort de la crise en Europe
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Retourner vers Faits et chiffres

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron