» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

France 2010 : 440.000 personnes de plus en-dessous du seuil de pauvreté

Informations, statistiques et opinions sur la répartition des revenus et patrimoines,

France 2010 : 440.000 personnes de plus en-dessous du seuil de pauvreté

Messagepar causonsen » Jeu 25 Avr 2013 17:54

L'INSEE résume comme suit son étude " Inégalités de niveaux de vie et pauvreté " (en France), qui vient de paraître et prend en compte les résultats de l'année 2010 :
" En 2010, le niveau de vie de la majorité de la population stagne ou baisse, après avoir faiblement augmenté l'année précédente. Mis en regard du repli historique du PIB en 2009, suivi d'une reprise modérée de l'activité économique en 2010, ce résultat vient illustrer le rôle puissant de stabilisateur du système français de prélèvements obligatoires et de transferts sociaux. Pour autant, au sein de l'ensemble de la population, les personnes les plus modestes sont particulièrement touchées depuis la crise. À l'inverse, le niveau de vie au-dessus duquel se situent les 5 % de personnes les mieux loties repart à la hausse, après avoir stagné en 2009. Parmi ces dernières, pour les 1 % des personnes les plus aisées, le début de la crise a interrompu une période de croissance forte des revenus déclarés (+ 5,5 % par an en moyenne de 2004 à 2008). Leurs revenus repartent à la hausse en 2010, plus fortement que ceux des autres, sous l'effet des revenus du patrimoine. Pour la deuxième année consécutive, le taux de pauvreté monétaire augmente pour s'élever à 14,1 % de la population en 2010. La hausse de la pauvreté en 2010 touche particulièrement les familles. 2,7 millions d'enfants vivent dans des familles pauvres en 2010. Ils vivent plus souvent avec un parent sans emploi ou en emploi précaire que les autres enfants. La situation du ou des parents vis-à-vis du marché du travail et le nombre de frères ou sœurs sont les principaux facteurs de risque de pauvreté des enfants. "
Le taux de pauvreté des moins de 18 ans a atteint 19,6 % en 2010.

Tout cela veut dire que les inégalités ont continué à se creuser en 2010 et que seuls les plus hauts revenus ont bénéficié d'une progression de leur niveau de vie. Voila qui devrait inciter à la modération tous ceux qui jugent "confiscatoires" les dispositions fiscales concernant le " haut de la pyramide ".

Rappelons que le seuil de pauvreté retenu ici (60 % du revenu médian) est de 964 € mensuels pour une personne seule et 2.024 € pour un couple avec 2 enfants de moins de 14 ans.
En 4 ans, de 2006 à 2010, les personnes vivant en France en-dessous du seuil de pauvreté sont passées de 13,2 à 14,1 % de la population.

Il est vrai que, de l'autre côté de l'Atlantique, en Amérique du sud, si l'on en croit la Banque mondiale, 70 millions de personnes seraient sorties de la pauvreté au cours de la dernière décennie, pour intégrer la " classe moyenne ".
La pauvreté progresse ici, elle régresse là : la " globalisation " serait un jeu à somme nulle ? Et pour aller vers quel modèle de société ? Quelle planète ? Tout ça pour ça ?

Pour accéder au rapport de l'INSEE : Inégalités de niveau de vie et pauvreté

Pour une définition du seuil de pauvreté : Les mots pour le dire : le seuil de pauvreté
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Retourner vers Pauvreté, richesse, revenus et patrimoines

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron