» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Nucléaire. EPR de Flamanville : de pire en pire

Nucléaire. EPR de Flamanville : de pire en pire

Messagepar scripta manent » Lun 08 Juin 2015 14:33

Selon Médiapart de ce jour (8 juin 2015) :
" Le devenir du chantier de l'EPR de Flamanville tourne au cauchemar pour Areva. Quelques semaines après la révélation de problèmes sérieux sur le fond de cuve du futur réacteur nucléaire, un rapport confidentiel de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) révèle de nouveaux et graves dysfonctionnements de pièces très sensibles de l’EPR. Ce document, que Mediapart a pu se procurer, avertit sur « de multiples modes de défaillances aux conséquences graves » sur les soupapes de sûreté, équipements servant à dépressuriser le réacteur. "

Pour accéder à cet article : Médiapart
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35

Re: Nucléaire. EPR de Flamanville : de pire en pire

Messagepar pierre » Ven 12 Juin 2015 22:47

Un écho du Monde.fr de ce jour (12 juin 2015) enfonce le clou :
" La situation d'Areva est "préoccupante" en matière de sûreté nucléaire et la phase de transition dans laquelle le groupe est engagé présente aussi des risques, a déclaré jeudi à Reuters Pierre-Franck Chevet, le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le groupe a accusé une perte de 4,8 milliards d'euros au titre de 2014 et ses besoins en financement sont estimés entre 5,5 milliards et 7 milliards d'euros d'ici à la fin de 2017. L'organisme de contrôle a notamment imposé à Areva fin 2014 de reconditionner des déchets radioactifs anciens entreposés à La Hague (Manche), et il demande au groupe d'investir dans ses installations pour améliorer leur niveau de sûreté. Evoquant les difficultés du chantier de l'EPR de Flamanville (Manche), dirigé par EDF, Pierre-Franck Chevet a confirmé que les défauts constatés sur le couvercle et le fond de la cuve constituaient "une anomalie sérieuse, et pas simplement au regard de la nouvelle réglementation".
Par la voix de son patron, le grand groupe japonais de l'industrie lourde Mitsubishi Heavy Industries (MHI) s'est porté volontaire pour aider le groupe français Areva en pleine recomposition, éventuellement grâce à une prise de participation.
"

Le pays de la catastrophe Fukushima se porte au secours du pays du fiasco Flamanville ?
N'ayez crainte bonnes gens, le nucléaire est en de bonnes mains !

Le même jour, toujours selon Le Monde.fr : " Le gouvernement (japonais) a validé vendredi le calendrier des travaux à la centrale accidentée de Fukushima, acceptant un report de deux ou trois ans du retrait du combustible usé des piscines, à cause de préparatifs techniques plus longs que prévu. "
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58


Retourner vers Environnement

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron