» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

" Les marchés sont devenus opaques "

Pour essayer d'y voir plus clair sur les mécanismes financiers et spéculatifs qui sont à l'oeuvre

" Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar scripta manent » Sam 13 Oct 2012 09:35

Dans un entretien accordé au Figaro le 26 septembre 2012, Gérard Rameix, le nouveau Président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) déclare : " Les marchés sont devenus opaques ".
On finirait presque par s'habituer à ces déclarations des autorités de contrôle (et des hommes politiques) affichant leur impuissance face à un secteur d'activité qu'ils sont supposés contrôler. Il ne faut pas ! Il faut se donner la peine de prendre la mesure de l'inversion des pouvoirs à laquelle nous sommes parvenus après une trentaine d'années de dérégulation.
Laissons la parole à Gérard Rameix :
" Aujourd'hui, on a le sentiment que les marchés se sont concentrés sur la technologie et la sophistication et qu'ils ont totalement perdu de vue leur mission première, le financement de l'activité !
(...)
Les marchés sont devenus très difficiles à maîtriser, en raison de la complexité des systèmes d'information. Le trading à haute fréquence s'est développé massivement ces deux ou trois dernières années, et je doute que les arbitrages frénétiques à la microseconde bénéficient au fonctionnement des marchés. La multiplication des plates-formes de cotation contribue aussi à cette extrême opacité. Les réponses à ces questions ne pourront être trouvées qu'au niveau européen.
(...)
Personnellement, je n'ai jamais été un grand défenseur de la directive " MIF " (le texte européen à l'origne de cette libéralisation). Le choix de la libéralisation a été fait en 2007 afin d'ouvrir les marchés financiers à la concurrence, mais à quel prix !
"

Le 9 décembre 2010, le précédent Président de l’AMF, Jean-Pierre Jouyet (qui vient d'être nommé patron de la Caisse des dépôts et consignations), déclarait au Monde : « Nous n’avons pas eu une approche assez politique au moment de négocier la directive MIF (qui a ouvert à la concurrence les marchés financiers en Europe, avec effet au 1er novembre 2007). On ne s’est pas posé les bonnes questions : de quels marchés voulons-nous ? Comment faire pour qu’ils financent au mieux l’économie ? (…) Il faut réfléchir à ce qu’apporte cette accélération des échanges : quels sont les bénéfices financiers, économiques, pour quelle utilité sociale ? ».

Oui, il serait plus que temps, en effet, de se poser ces questions et d'y apporter les bonnes réponses.
C'est effectivement au niveau européen que ceci devrait se passer. Les propositions à venir du Commissaire européen Michel Barnier permettront de savoir si ce sont toujours les groupes de pression qui font l'essentiel de la loi européenne.
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar causonsen » Dim 04 Nov 2012 22:58

Si l'on en juge par le traitement réservé par l'AMF (Autorité des marchés financiers) au dossier Hermès / LVMH, quand c'est opaque, c'est opaque et quand c'est clair ... c'est opaque aussi.
LVMH, le groupe de Bernard Arnault est devenu le premier actionnaire de la société Hermès sans jamais tenir compte de l'obligation de déclaration des franchissements de seuil dans le capital de sa "cible". La Société générale et le Crédit agricole (dont on rappelle qu'il entre dans les statistiques de " l'économie sociale et solidaire ", bonne blague ...) se sont prêtés au jeu : ils ont "porté" des actions Hermès pour le compte de filiales LVMH installées au Luxembourg, à Hong Kong et au Panama, avant de les vendre en totalité et en une journée à LVMH qui s'est alors empressée de déclarer ses 20 % à l'AMF. Décidément bonne fille, celle-ci a considéré que c'était limite mais légal et ne relevait pas de la justice pénale.
Quel effet cela fait-il, lorsque, comme Gérard Rameix et Jean-Pierre Jouyet avant lui, patrons de l'AMF, on assiste en spectateurs à ces jeux du cirque que l'on est sensé contrôler ? A partir de combien de bras d'honneur, de la part des sociétés, des banques qui les assistent et des paradis fiscaux et/ou financiers qui les hébergent cela commence-t-il à faire vraiment mal ?
En dépit de cet avis piteux émis par l'AMF, le Parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur cette opération " limite mais légale ".
Sources : Le Monde du 12 octobre 2012 et Le Canard enchaîné du 17 octobre 2012
Modifié en dernier par causonsen le Dim 20 Jan 2013 19:13, modifié 1 fois.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar causonsen » Sam 10 Nov 2012 17:57

Réjouissons-nous pour LVMH, le groupe de Bernard Arnault : sa prise de contrôle " limite mais légale " du sellier Hermès, au nez et à la barbe des autorités de contrôle, se profile comme une excellente opération.
Le Monde du 9 novembre 2012 nous informe que " Hermès relève son objectif de vente après un bon troisième trimestre ".
" Chiffre d'affaires consolidé en hausse de 24,2 % au troisième trimestre (15,5 % à taux de change constants) ".
" Imperméable à la crise et au tassement de la croissance en Chine, Hermès devrait franchir les 3 milliards d'euros de ventes en 2012 ".
Nouvelle illustration de l'insolente santé de l'industrie du luxe, en ces temps de " crise ", où l'extrême richesse de certains se développe en même temps que l'extrême pauvreté de beaucoup.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar causonsen » Dim 20 Jan 2013 19:06

Encore et toujours mieux.
On sait donc que le Parquet de Paris a ouvert en 2012 une enquête préliminaire sur les conditions d'acquisition de la société Hermès par le groupe LVMH.
Cela n'a pas empêché François Lamy, ministre de la Ville, de remettre à ce groupe, fin 2012, le trophée de ... l'entreprise citoyenne. François Lamy lit-il les journaux ? écoute-t-il la radio ? regarde-t-il la télévision ? Savait-il que Bernard Arnault, patron du groupe LVMH, avait été pris, en septembre 2012, du vif désir de devenir citoyen belge ?

Pour couronner le tout, on apprend début 2013 que le Parquet de Bruxelles a émis un avis négatif sur la demande de naturalisation formulée par Bernard Arnault, en raison du " manque de clarté de ses constructions financières en Belgique " (cf le quotidien flamand De Morgen du 11 janvier). Cet avis négatif conforte le Non déjà formulé fin 2012 par l'Office belge des étrangers.
Mise à jour et complément d'information (Le Monde.fr 2 mars 2013) :
Parquet de Bruxelles : nouvel avis négatif sur la naturalisation de Bernard Arnault

Selon Le Figaro du 29 décembre 2012, le motif du brevet de citoyenneté accordé à LVMH serait que " (cette entreprise) s'attache à soutenir et à encourager les jeunes talents émergents de la ville de Montfermeil ".
Rappelons que LVMH est un groupe de luxe d'envergure mondiale, dont les brillants résultats commerciaux et financiers sont portés par les effets dévastateurs de la mondialisation ultralibérale, parmi lesquels une pression à la baisse sur le " coût du travail " et une forte recrudescence des inégalités de revenus, très favorable à l'industrie du luxe. Les " jeunes talents " des nombreuses banlieues pauvres de France apprécieront d'apprendre que LVMH a bien voulu se pencher sur le cas particulier de la ville de Montfermeil.
Encore bravo aux " communicants " du groupe LVMH, qui peuvent dire merci à François Lamy.
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar pierre » Lun 21 Jan 2013 13:19

LVMH, ou comment diriger la loupe vers un micro-évènement (le trophée de l'entreprise citoyenne en l'occurrence) pour cacher ce qui est moins glorieux.
Effectivement, c'est du grand art, pratiqué par les groupes qui ont les moyens d'entretenir cellules de veille, de communication etc ..., internes ou externes, utilisant toute la palette de l'intox : manipulation par amalgame, subversion du langage (exemple "green washing") etc ...
De là à penser que la production d'utilité deviendrait accessoire comme source de revenu de ces grandes entreprises, il n'y a qu'un pas ... On connaît déjà le rôle devenu essentiel des traders pour une banque et plus largement celui des gestionnaires de trésorerie (qui s'emploient à faire fructifier la cagnotte dans un contexte de mondialisation).
La communication et le renseignement d'entreprise, composantes devenues essentielles n'ont plus guère à envier à leur modèle étatique, sans avoir la même légitimé. Cependant leur "service action" (souvent externalisé) a du mal à décoller ! Ce n'est pas faute d'essayer ... Heureusement les pouvoirs publics ( grosso modo pas trop mal défendus et respectés en France) limitent leurs velléités ...
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar causonsen » Mar 12 Fév 2013 15:39

Depuis la publication des résultats de la société Hermès au 3ème trimestre 2012, on savait déjà que le raid de LVMH pour s'emparer, clandestinement, de ce " joyau du luxe " était en passe d'être amplement récompensé.
Selon les informations publiées ce jour par Le Monde.fr, sous le titre " Hermès vole de record en record ", c'est désormais chose faite :
" Le sellier a signé en 2012 un nouveau record de ventes, à 3,48 milliards d'euros (+ 22,6 %), (...) et sa marge opérationnelle va elle aussi battre le record de 31,2 % établi en 2011, selon un communiqué publié mardi. (...). La maison de la rue du Faubourg-Saint-Honoré avait relevé deux fois ses prévisions au cours de l'année 2012, de 10 % à 12 % puis 13 % de croissance des ventes à taux de changes constants. Elle conclut finalement l'exercice à + 16,4 %. (...). Depuis 2008, Hermès a doublé son chiffre d'affaires (1,76 milliard d'euros en 2008). "

2008 ! L'entrée dans le chaud de la crise ... Voila qui donne à penser.

http://finance-fr.hermes.com/2012/CHIFFRE-D-AFFAIRES-ANNUEL
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar causonsen » Mar 02 Juil 2013 21:55

Le Monde.fr ce jour (2 juillet 2013) :
" Le gendarme boursier français (AMF) a infligé une amende record de 8 millions d'euros à LVMH pour être entré masqué au capital de son concurrent Hermès, une annonce qui, fin 2010, avait fait l'effet d'un séisme dans le monde feutré du luxe. LVMH, propriétaire de Louis Vuitton, Céline et autre Guerlain, se voit ainsi condamner à la plus forte amende jamais prononcée par la commission des sanctions de l'AMF. Décidée le 25 juin, elle a été annoncée seulement lundi par communiqué. "

Ainsi donc, en 6 mois de temps, LVMH aura reçu le trophée de l'entreprise citoyenne et écopé d'une amende infâmante, pendant que ses patrons faisaient la une des journaux sur le thème de l'évasion fiscale.

Gageons que, au regard des résultats record dégagés par Hermès depuis 2011, l'amende infligée par l'AMF aura bien fait rire les propriétaires de LVMH. Pourquoi se priver de spéculer "masqué" si la sanction est aussi symbolique ?
causonsen
 
Messages: 309
Enregistré le: Mar 13 Mar 2012 19:15

Re: " Les marchés sont devenus opaques "

Messagepar scripta manent » Mer 04 Sep 2013 11:23

Fin du feuilleton :
Selon Le Monde.fr de ce jour (4 septembre 2013) :
" LVMH renonce à faire appel de sa condamnation contre Hermès "

Extraits :
" Deux mois après la condamnation à une amende de 8 millions d'euros infligée par l'Autorité des marchés financiers (AMF), le gendarme de la Bourse, à LVMH dans son contentieux avec Hermès, le groupe de Bernard Arnault a finalement décidé de renoncer à faire appel de sa condamnation. Le géant du luxe était accusé d'avoir masqué toutes les étapes d'une prise de participation dans le capital d'Hermès.
Le montant de l'amende record est justifié par l'AMF par le "contournement de l'ensemble des règles destinées à garantir la transparence indispensable au bon fonctionnement du marché" et la necessité de sanctionner le groupe LVMH "à la hauteur des perturbations qu'il a provoquées". "


Un " record " ?
Non, une aimable plaisanterie : les 8 M€ d'amende sont de l'argent de poche au regard des intérêts en jeu. Pourquoi se priver, dans ces conditions ?
On a certainement sablé le champagne (du groupe ?) chez LVMH pour fêter cet heureux dénouement.
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35


Retourner vers Finance et spéculation

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron