» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

" Les banquiers n'ont pas changé " ...

Pour essayer d'y voir plus clair sur les mécanismes financiers et spéculatifs qui sont à l'oeuvre

" Les banquiers n'ont pas changé " ...

Messagepar pierre » Dim 15 Juin 2014 18:56

Selon Le Monde.fr du 1er juin 2014 (extraits ) :

" Avant de prendre la direction du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde a fait toute sa carrière comme avocate d'affaires. A ce titre, l'ancienne ministre française de l'économie, des finances et de l'industrie a pu apparaître comme une complice bienveillante des pires excès de la finance aux côtés des cabinets comptables, des auditeurs et des consultants.
C'est sans doute la raison pour laquelle ses critiques acerbes adressées aux banquiers, le 25 mai, à Londres, lors d'une conférence sur le « capitalisme inclusif », ont eu un tel écho dans la City. Aux yeux de Mme Lagarde, les banques ont non seulement ralenti les réformes du secteur, mais « le comportement du secteur financier n'a pas fondamentalement changé dans un certain nombre de ses aspects depuis la crise
Certes, prises globalement, les banques sont encadrées de manière plus rigoureuse aujourd'hui qu'en 2008. Les contraintes ont été renforcées tous azimuts. Reste que, malgré le serrement de vis, comme l'a indiqué Mme Lagarde, six ans après la chute de Lehman Brothers et le déclenchement de la plus grave crise financière depuis la Grande Dépression des années 1930, la planète reste assise sur plusieurs bombes à retardement. (...)
Que des personnalités aussi différentes que Christine Lagarde, le prince Charles ou le gouverneur de la Banque d'Angleterre dénoncent ensemble l'extrême concentration des richesses souligne l'actualité du débat sur les effets néfastes de la finance casino, de l'évasion fiscale et de la trop grande proximité entre les seigneurs de l'argent et le monde politique.
« Le secteur financier continue de valoriser le profit à court terme aux dépens de la prudence à long terme » : le plaidoyer de Mme Lagarde montre que s'attaquer à ces dysfonctionnements est le chantier des chantiers. Mais il faut pour cela une volonté politique irrévocable d'« aller au charbon ».
".

La lecture intégrale de l'article est recommandée à tous ceux qui s'interrogent sur la portée réelle des dispositions prises depuis la crise : Le Monde.fr
pierre
 
Messages: 161
Enregistré le: Dim 18 Sep 2011 15:58

Retourner vers Finance et spéculation

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron