» Pour vous inscrire : Inscription           » Si vous êtes déjà inscrit : Connexion           » Pour nous contacter : Contact

Lire et décrypter le projet « Notre Europe » du PS

Quel projet ? Quel modèle de société pour l'Europe ?

Lire et décrypter le projet « Notre Europe » du PS

Messagepar scripta manent » Dim 30 Juin 2013 21:33

Pour la première fois dans l’histoire de l’UE, les élections de 2014 au Parlement européen permettront de mettre à la tête de la Commission une personnalité issue de la majorité parlementaire.
Dans cette perspective, c’est évidemment avec intérêt que l’on attendait la « copie » du Parti Socialiste français sur l’Europe, présentée lors de sa convention nationale, qui s’est déroulée les 15 et 16 juin 2013, articulée avec un Forum des progressistes européens.

Le document « Notre Europe » (clin d’œil au « think tank » de Jacques Delors), issu des débats internes au PS, est une volumineuse synthèse dans laquelle on trouve aussi bien des déclarations de principe en faveur de l’Union européenne que des critiques sur son mode de fonctionnement actuel et des propositions pour l’avenir.
Une synthèse de la synthèse aurait sans doute été souhaitable car on peut se demander si la densité du pavé ne va pas dissuader une majorité de lecteurs d’aller au bout.

Globalement, ce document de compromis, tout en posant un regard très critique sur la situation actuelle et en affichant l’ambition d’une Europe plus « sociale », ne crée pas de rupture avec « l’esprit du temps ».

On nous dit :
« La crise européenne actuelle a, en effet, une forte dimension politique. » Bon début !
Mais la suite nous ramène aux conceptions actuelles :
« La Banque centrale européenne et l’euro, par eux-mêmes, demandent de parvenir à plus de souveraineté commune dans le domaine économique. »
Compte tenu de l'impact majeur de l’économique sur le modèle de société, une souveraineté commune dans ce domaine ne devrait pouvoir être exercée que sous le contrôle d’une souveraineté politique, fondée sur une légitimité démocratique des institutions en charge des débats et décisions. Toute autre organisation ne peut que perpétuer le mode de fonctionnement actuel : une soumission du politique à l’économique, lui-même formaté par 3 décennies de dérégulation et de libre-échange.

Cette timidité sur la question « politique » est aussi reflétée par la légèreté des développements relatifs aux institutions. On nous parle d’"intégration solidaire", d’"Europe différenciée", de fédération d’Etats-nations. On sait que François Hollande a évoqué récemment la création d’un nième poste de président pour l’Europe : un président économique de la zone euro (dans le même temps, on sait qu'il n'hésite pas à revendiquer, pour la France, une autonomie suffisante, à l'égard de Bruxelles, dans la conduite de sa politique économique et budgétaire).
C’est avec de nouveaux tuyaux dans l’usine à gaz que l’on va créer un mouvement populaire d’adhésion à la construction européenne ?

Le texte est critique à l’égard de la logique d’affrontement qui sous-tend la mondialisation et le libre-échange, mais il ne s’affranchit pas pour autant de ce dogme, dont il va jusqu’à reprendre le vocabulaire martial et les thématiques habituelles, dont l’hymne à la compétition :
« Pour se relancer et faire de nouveau la course en tête à l’international, l’économie européenne doit se distinguer par son excellence, sa capacité d’innovation et la qualité de la formation de sa main d’oeuvre qui seront gages de sa plus grande compétitivité face aux États-Unis, mais aussi à la Chine, à l’Inde, à la Russie, au Brésil, à l’Afrique du Sud et aux autres puissances émergentes, en Amérique latine ou en Afrique. »
" Course en tête !". On croirait lire un tract des " Jeunes actifs de l'UMP " ...

Dans le même esprit :
« Nous plaidons pour des pôles de compétitivité, (…) des centres d’excellence universitaires. » Les autres centres seront médiocres ?
Et surtout :
« Faire gagner les européens dans la mondialisation »
Gagner quoi ? Contre qui ?

En mélangeant de l’eau chaude et de l’eau froide, on obtient … de l’eau tiède.
Dommage.

En pièce jointe : le texte de la convention " Notre Europe "
Fichiers joints
texte-de-la-convention-nationale-notre-europe.pdf [334.29 Kio]
Téléchargé 217 fois
scripta manent
Site Admin
 
Messages: 330
Enregistré le: Mer 06 Juil 2011 11:35

Retourner vers Quelle Europe ?

 


  • { RELATED_TOPICS }
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron